Réunion du Dimanche 20 janvier 2019

50732327_10217123837395683_7877038611491717120_n

Dimanche 20 Janvier 2019, le collectif a invité tous ses membres pour une réunion publique. Le but était de donner les différentes avancées, partager les avis et informations de chacun pour ensuite décider de ce qui devait être fait dans les jours à venir

Voici le résumé de cette réunion

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 20 JANVIER 2019


132 personnes sont présentes.

Une équipe de France 3 tourne un reportage.

Reportage diffusé le soir même sur le 19/20 paca de la chaîne. https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/var/saint-maximin-colere-monte-contre-future-station-traitement-effluents-vinicole-1610423.html?fbclid=IwAR29GFF0BIxRN2_fWyGYlWUYtLNW4Lc3wCVmLJDgUgRtpIxrDwT9vFYCBUA

 

MR TRUCCHI ÉVOQUE LE DYNAMISME DU COLLECTIF.

MERCI A VOUS TOUS

          Nous mettons tous nos connaissances, notre savoir-faire et nos relations pour le collectif.

          600 membres dans le collectif

          Plus de 5400 signatures sur la pétition, il existe une version papier de la pétition

  1. LES AVANCEES SIGNIFICATIVES
    1. Réunion avec Mr le maire et Mme la sénatrice pour déboucher sur un avis défavorable au projet par la mairie de St Maximin à faire le 1er Février lors du prochain conseil municipal
    2. Contact avec Mr le maire de Seillons pour déboucher sur un rejet unanime par le conseil municipal avancé
    3. Distribution de
      – flyers
      – affiches à mettre en magasin
      – affiches à mettre sur le pare-brise arrière des voitures.
      Mise à disposition d’affiches
    4. Contact avec différentes associations de quartier qui nous soutiennent : CIQ DE L’ENCLOS – LES DIFFERENTS CIQ DE SEILLONS – ADIQ – MVAE – CIQ DES 2 ROUTES
    5. Prolongation de 14 jours de l’enquête publique
      – le mardi 22 janvier de 9h à 12h et de 14h à 17h
      – le samedi 26 janvier de 9h à 12h
      – le mercredi 6 février de 9h à 12h et de 14h à 17h
      Il reçoit plusieurs personnes en même temps. Si la porte est fermée n’hésitez pas à frapper. Il vous prendra si le groupe de personnes n’est pas là depuis longtemps. Il est à l’écoute de nos craintes.
      Il ne faut pas hésiter à lui poser des questions par mail pour qu’il puisse demander des réponses
      Vous avez une lettre type sur le site
      www.stmaximin.fr.  Vous pouvez voir les courriers déjà reçus sur le site de la préfecture du Var. Ils sont nombreux. Il faut continuer http://www.var.gouv.fr/saint-maximin-la-sainte-baume-ste-azur-bio-a7426.html. Un couple, même marié peut faire 2 courriers séparés.
    6. 3 articles sur le Var Matin

France 3 en reportage

France bleu Provence en contact

    1. Rendez-vous avec Mme la députée Valérie Gomez Bassac samedi 19 après-midi
      Nous lui avons fait prendre conscience :

                                                               i.      Que les habitations sont trop prêts de la station de traitement.

                                                             ii.      Que sur le projet ils n’ont pas tenu compte de toutes les habitations qui sont au Sud Est

                                                           iii.      Qu’il y aura surement plus de perte d’emploi avec l’école Galilée et les assistantes maternelles du secteur que d’embauche à la station de traitement

Elle nous apporte son soutien et se veut rassurante sur l’issue de l’enquête publique.

Rendez-vous pris avec le président du conseil d’administration Lundi après-midi

Rendez-vous téléphonique prévu avec Mr le préfet pour expliquer la situation et pour motiver l’interdiction d’exercer à cet emplacement
Pendant la réunion avec Mme la député d’hier la sénatrice est passé en vélo.
Nous lui avons expliqué que nous avions demandé ce rendez-vous pour tout mettre en œuvre pour que ce projet n’aboutisse pas. Et c’est pour cela également que nous avons demandé un rendez-vous avec le préfet et le sous-préfet. La Sénatrice en a profité pour a assuré son opposition au projet à la députée. Et que s’il fallait engager une procédure devant le Tribunal administratif : la mairie le ferait

    1. Mr Bremond s’est entretenu avec le président du conseil d’administration qu’il lui a dit qu’il retirera le projet s’il y a une forte contestation. Contestation ne veut pas dire manifestation. Pas de manifestation avant la rencontre avec le sous-préfet ou le préfet.

  1. LES NOUVEAUX ARGUMENTS
    1. Une convention lie AZUR BIOTRAITEMENT et AZUR DISTILLATION : « le bénéficiaire (Azur Biotraitement) et ses assureurs renoncent expressément à tout recours contre le concessionnaire (Azur Distillation) et ses assureurs ».
      Ce qui veut dire qu’en cas de sinistre la société Azur Distillation est dégagée de toute responsabilité. Azur Bio Traitement ne l’est qu’à la hauteur de 100 000 €. Qu’en est-il des assurances et de la SAUR qui a l’exploitation de la station de traitement pendant les 15 premières années ?
    2. Des emplois sont menacés à l’école Galilée et les assistantes maternelles du secteur :
      25 dans un rayon de 1.5 km et 45 dans un rayon de 2.5 km



  1. CE QUI EST EN COURS
    1. Distribution de flyers. Il faudrait reprendre les rues pour voir ce qu’il reste à faire
    2. Préparation de courrier d’information aux villages et villes à proximité de l’Argens
    3. Etude des rejets de la station de traitement dans le ruisseau des fontaines qui est à sec pendant l’été. 3 personnes sont dessus



  1. CE QU’IL RESTE A FAIRE
    1. Rendez-vous avec le député de Seillons
    2. Rendez-vous avec Mr le Sous-Préfet et Mr le Préfet
    3. Rendez-vous avec la direction de la distillerie
    4. Rendez-vous avec le conseil d’administration de la distillerie
    5. Dreal : Venu d’un représentant pour voir l’implantation –
    6. France info #alertepollution
    7. Déléguée des Parents d’élèves
    8. Création association : SOS CADRE DE Vie (Saint Maximin Ollieres Seillons)

 

  1. VALIDER LES PROCHAINES VOIES DE RECHERCHE
    1. Greenpeace ?
    2. Agence française de la biodiversité, Agence régionale de santé, Syndicat Mixte de l’Argens
    3. Direction départementale des territoires et de la mer et du var est favorable de principe ?

1 commentaire pour “Réunion du Dimanche 20 janvier 2019”

  1. Bonjour, le compte rendu est intéressant. Le montage filiale et sous traitant n’est pas anodin. Cela permet de renvoyer la balle en cas d’accident. Expertise, contre-expertise, … des années de procédure et un fusible au milieu. Tout est prévu.
    Au sujet d’accident, tout le dossier est monté (et bien monté) sur une utilisation de l’installation sans pb et avec le minimum de personnel pour étre viable économiquement.
    Mais si en dehors des heures de présence du seul personnel c’est à dire les 3/4 du temps il y a un probléme technique il n’y aura personne pour arrêter la méthanisation, une fuite ou autre. Donc un risque de fuite de méthane, un rejet dans le ruisseau, une explosion ou autre.
    Toutes les installations de ce type sont loin des habitations. Sauf pour celle-ci. Une astreinte serait prévu mais quel serait le délai d’intervention ? Je pense qu’il faut appuyer sur ce problème de risque en dehors d’une présence humaine qui rend le risque trop élevé au regard des habitations à proximité et des cours d’eau et exiger au minimum une présence 24h/24 et 7j/7.
    Cordialement
    .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *